reussir-reequilibrage-alimentaire

Comment réussir son rééquilibrage alimentaire ?

Hello les chats,

On se retrouve cette semaine pour parler de rééquilibrage alimentaire. Il y a un an, je vous parlais dans cet article, de ma volonté de retrouver mon poids de forme et de tout faire pour me sentir mieux dans mon corps. Et bien, un an après, je peux vous dire que c’est RÉUSSI ! Je vais donc vous parler des actions que j’ai mise en place et qui m’ont permis d’atteindre cet objectif. Vous l’aurez deviné, cela est passe entre autres par une alimentation équilibrée.

Des articles qui vous parlent de régimes, de diet, de rééquilibrage alimentaire, il y en a partout sur la toile. Chacun y va de son conseil, il est donc difficile de s’y retrouver. Je vais donc faire cet article sous forme de retour d’expérience, de témoignage.

A lire aussi : Comment fixer ses objectifs et les atteindre ?

Un rééquilibrage alimentaire, qu’est ce que c’est au juste ?

Un rééquilibrage alimentaire est une révision complète de votre mode d’alimentation visant à manger sainement en vous apportant tous les nutriments dont votre corps à besoin pour fonctionner et être en bonne santé. Ce procédé consiste à changer vos habitudes alimentaires en éliminant entre autres les produits transformés et en vous apprenant à varier vos repas.

A la différence d’un régime, le rééquilibrage alimentaire se fait sur la durée (toute votre vie en fait), néanmoins, celui-ci va varier au fil du temps en fonction de vos changements de vie.

Cette méthode vous permettra de gérer sur le long terme votre perte ou votre prise de poids selon vos besoins.  

5 conseils pour réussir votre équilibrage alimentaire

Voici quelques conseils pour vous aider à atteindre vos objectifs et à changer d’alimentation pour un mode de vie plus sain. Ces 5 conseils m’ont guidé dans mon rééquilibrage alimentaire et dans ma perte de poids, alors j’espère qu’ils vous seront aussi utiles qu’ils l’ont été pour moi.

professionnel-sante-nutrition

Conseil n°1 : Faire appel à un professionnel de la nutrition

S’il y a bien une chose à retenir c’est que vous êtes différents de vos amis, de vos collègues de boulot et de votre famille. Ce qui a marché pour eux, ne marchera pas forcément sur vous et inversement. Voilà pourquoi, il est à mon sens important d’être suivi par un professionnel de l’alimentation (Diététicien, nutritionniste, naturopathe, etc.). En effet, cette personne va vous créer un programme adapté à VOS besoins, à vos objectifs, mais surtout à votre mode de vie. Si par exemple vous faites un métier physique, ou qu’à l’inverse, comme moi, vous êtes sédentaires -Comprenez : assis derrière un ordinateur- vous n’aurez pas les mêmes besoins en apports nutritionnels.

Je suis pour ma part suivie par une naturopathe que j’avais consulté au départ pour mes problèmes de peau. Celle-ci m’a permis de trouver un équilibre alimentaire qui me correspond. Je la rencontre tous les mois pour faire le point et pour ajuster mon programme en fonction des résultats. Elle prend en compte différents paramètres comme, mon état de santé, ma fatigue, mon stress, ma digestion, mon activité physique et ma vie sociale. Parce que l’alimentation peut jouer sur tous ces paramètres et inversement.

Grâce à cet accompagnement, j’ai pu atteindre mon objectif, mais surtout rester motivée. Parce que c’est certainement cela le plus dur. A chaque rendez-vous, je ressors plus motivée que jamais, car je vois qu’il y a des résultats qui me rendent fière du chemin parcouru.

sport-collectif-reequilibrage-alimentaire

Conseil n°2 : Faire un sport collectif

Je ne vous apprend rien, pour que votre rééquilibrage alimentaire soit efficace, vous devez pratiquer une activité physique. Il n’est pas nécessaire de se tuer à la tâche en allant faire du sport tous les jours, mais faites au moins 2 séances par semaine. Bon nombre de métiers font de nous des sédentaires, ce qui augmente les risques de surpoids, voire d’obésité. Pour éviter la prise de poids, il est impératif de bouger.

J’ai toujours été sportive, mais clairement, courir 2h sur un tapis toute seule, ça me gonfle. Si vous êtes comme moi, je vous conseille de vous inscrire dans une salle proposant des cours collectifs. La présence d’un groupe et d’un coach est hyper motivante et vous pousse à être assidues. Je trouve personnellement que je me donne bien plus à fond en 45min de cours co’, qu’en 1H de sport individuel en salle.

Si votre objectif est de perdre du poids, privilégiez des cours plutôt cardio, mais n’oubliez pas de faire quelques cours de renforcement musculaire pour tonifier votre corps.

reequilibrage-alimentaie-ne-pas-compter-calories

Conseil n°3 : Ne pas compter les calories

Si vous débutez votre recherche d’information, vous êtes certainement tombées sur des articles vous invitant à compter les calories de tout ce que vous mangez. Oubliez cela ! En effet, tous les professionnels le disent, il y a les mauvaises calories (calories vides) et les bonnes calories (calories pleines). La grande majorité des produits transformés contiennent des calories vides (sucres rapides, les acides gras saturés) comme les sodas, les snacking et les plats préparés. Il est important pour votre santé de réduire dans votre alimentations la part de calories vides, mais de consommer des calories pleines qui elles, vous apporteront l’énergie nécessaire à votre journée (des oléagineux, des fruits secs, des fruits et légumes frais, des protéines, etc.)

Il est plus important d’apprendre à discerner les bonnes calories des mauvaises, plutôt que de passer votre temps à les compter. Si cela peut vous aidez, au début, pesez vos aliments pour vos donner un ordre d’idée de la portion nécessaire à votre équilibre. Pour ma part, j’ai pesé le premier mois, puis j’ai vite pris le coup d’œil.

Dans le cadre de mon rééquilibrage, j’ai considérablement réduit ma consommation de féculents raffinés ( pâtes, riz et pain blanc) ayant un indice glycémique élevé. Je les ai remplacés par des céréales complètes (pain complet) et des légumineuses (lentilles, pois chiches, etc.). Depuis, ma digestion est bien plus simple et je me sens moins ballonnée.

ecouter-son-corps

Conseil n°4 : Ecouter son corps

Ne soyez pas trop sévère avec vous-même. Ecoutez votre corps et les signaux qu’il vous envoie. Grâce à ma naturopathe, j’ai appris à décoder les messages qu’il m’envoie et à agir en fonction. Par exemple, il est important d’apprendre à reconnaître la sensation de satiété, pour ne pas subir ce sentiment désagréable d’estomac trop rempli.

Vous vous sentez fatigué(e)s ? Il serait peut-être plus raisonnable de ne pas faire d’activité physique ce jour là et vous reposer. Ou bien de voir dans votre alimentation ce qu’il vous manque pour être en forme.

De mon côté, j’ai compris que pour éviter d’avoir envie de grignoter à 10h, il vaut mieux que je privilégie un petit-déjeuner salé composé de protéines. Les repas sucré le matin, donnent un coup de boost rapide, mais j’ai constaté que j’avais un coup de barre au cours de la matinée ce qui favorise le grignotage, chose que je ne ressent pas lorsque je mange salé.  Si jamais j’ai un petit creux au court de la journée, je privilégie une collation composée d’amandes (le matin) ou des fruits (dans l’après-midi) pour un shoot de vitamines.

balance-connectee-fittrack

Conseil n°5 : Investir dans une balance impédancemètre

Mon dernier conseil est d’investir dans une balance connectée. J’ai commandé une balance Fit track qui permet de visionner sur l’appli mobile 17 indicateurs différents. Grâce à un faible courant électrique qui traverse votre corps, la balance est en capacité de détailler votre masse musculaire, votre masse grasse, votre taux de rétention d’eau et bien plus encore. Utiliser ce type de balance va vous permettre de ne pas vous attarder uniquement sur le poids, mais plus sur la composition de votre corps, de vous aider à comprendre ce dont vous avez besoin et d’atteindre vos objectifs.

En conclusion, je vous dirais que pour atteindre vos objectifs quels qu’ils soient, mangez de tout, ne vous privez pas, mais apprenez à bien manger et à équilibrer vos repas sur la journée. Si le midi vous mangez au restaurant avec des collègues de boulot, faites-vous plaisir et le soir faite un repas plus léger. C’est cela « manger équilibré ».

De mon côté, je sais que dès que je mange trop gras, je suis malade le lendemain, cela ne me donne du coup beaucoup moins envie de faire des écarts. Je sais néanmoins me faire plaisir quand j’en ai envie. L’essentiel est de trouver VOTRE équilibre. Celui qui correspond à votre rythme de vie et à vos attentes.

Vous êtes en plein rééquilibrage alimentaire ? Si oui, quels sont vos conseils ? Vous avez des questions ? N’hésitez pas à me le poser en commentaire.


reussir-son-reequilibrage-alimentaire

4 Comments

Laisser un commentaire