reseaux-sociaux-surconsommation-vetements-shooping-mode-slowlife

Les réseaux sociaux poussent à la surconsommation de vêtements

Hello les chats,

Je vous retrouve pour un article partagé entre « humeur » et « slowlife » autour de la relation entre réseaux sociaux et surconsommation. Soyons honnêtes avec nous même, nous passons beaucoup (trop) de temps sur les réseaux sociaux et cela joue sur nos pulsions acheteuses !

Pour ma part, je passe en moyenne 1h30 à 2h par jour sur Instagram et facilement, 30 à 40 minutes sur Pinterest le soir. Le constat est sans appel, lorsque je fais défiler les actualités sur ces plateformes là, cela déclenche en moi un besoin incompressible d’acheter !

Il faut savoir qu’aujourd’hui près de 50% des décisions d’achats sont influencées par les réseaux sociaux.

surconsommation-vetements-mode-reseaux-sociaux

Suivre des influenceuses mode, pousse à la surconsommation de vêtements

Je le reconnais, je n’ai aucun mental lorsqu’il s’agit de fringues !

Et disons, que les réseaux sociaux n’aident pas vraiment. J’ai toujours était une fan de vêtements – Maman si tu passes par là, tu sauras de quoi je parle… – et il m’arrivait parfois lorsque j’étais au lycée, de me priver de manger à midi pour garder mon argent de poche pour pouvoir m’acheter un nouveau top ou une nouvelle paire de chaussures… Oui, oui j’en étais là.

A tout juste 18 ans, je suis partie de la maison pour faire mes études en alternance. ( Pour en savoir plus sur l’alternance c’est >>ici<<) Et, qui dit « alternance », dit « salaire ». Donc ma consommation de vêtements n’a clairement pas diminuée, loin de là.

Puis j’ai commencé à être de plus en plus présente sur Instagram et par la même occasion j’ai commencé à suivre pas mal d’influenceuses mode comme June sixity five ou encore Noholita. Leur métier consistant à porter les dernières fringues tendances et à nous partager leur amour de la mode, on se laisse facilement tenter.

Pour preuve, il suffit qu’une Instagrameuse poste une photo avec une nouvelle pièce, pour que cette dernière soit « sold out » sur tous les sites ! Je vous assure ce n’est pas une blague !

Et là, où cela devient complètement dingue, c’est qu’elles ne postent pas 2 photos avec les mêmes vêtements. Elles renouvellent sans cesse leur garde robe, nous donnant ainsi, envie de suivre les tendances.

Moi la première, lorsque je vois les nouvelles collections mises en avant sur les réseaux sociaux, j’achète régulièrement.

reseaux-sociaux-instagram-telephone-surconsommation-ethique

Pouvoir acheter « directement » sur Instagram, pousse à la surconsommation

Depuis Mars 2018 Instagram propose une fonctionnalité « shopping » dédiée aux marques. Cette fonctionnalité leur permettant d’ajouter un lien sur leurs photos pour rediriger les abonnés vers la page Internet du produit concerné. La plateforme Pinterest a lancé en parallèle la fonctionnalité « shop the look » pour contrer Instagram.

Très profitable pour les entreprises ayant basé leur business model sur les réseaux sociaux, cela facilite encore plus l’achat sur Internet pour les consommateurs.

D’après Global Web Index, 1 utilisateur sur 2 recherche des produits par le biais d’Instagram, 57% des visites de sites de e-commerce se font via smartphone et 30% des acheteurs en ligne sont prêts à acheter sur un réseau social.

surconsommation-vetements-mode-reseaux-sociaux-citation

Comment réduire sa consommation quand on est hyper connecté(e) ?

Voici le dilemme de ma vie : essayer de consommer moins/mieux en étant passionnée de mode !

Si en 1 an j’ai réussi à changer bon nombre de mes habitudes d’achats, – recette de lessive maison par >>ici<<– j’ai encore beaucoup BEAUCOUP d’efforts à faire côté vêtements. Je sais que :

  • J’achète trop.
  • J’achète sur des sites chinois pas chers (ex : Shein).
  • Je n’achète donc pas local.
  • J’ai du mal à acheter d’occasion.

Quand je vous disais qu’il y a du boulot !

Du coup, petit à petit, j’essaie de mettre en place des petits choses pour m’améliorer de ce côté là :

  • Faire le tri dans les marques que je suis sur les réseaux sociaux.
  • Dénicher des créateurs français sur Instagram.
  • Chercher à acheter du made in France.
  • Donner une seconde vie à mes fringues (vide dressing, Vinted, associations, etc.).
  • Aller dans les friperies avant d’acheter sur Internet.
  • Acheter des vêtements en matières naturelles.
  • Faire un énorme tri dans mon dressing à chaque début de saison.

Et vous, est-ce quelque chose qui vous parle ? Est-ce que vous avez cette sensation de TROP, sans arriver à refréner vos pulsions d’achats ? Quels sont vos conseils pour réduire notre consommation de vêtements ?

3 Comments

  • Lalie 1 avril 2019 at 21 h 29 min

    Maman va faire une syncope 😁😂 ! En tout cas bravo, la prise de conscience est le début d’un beau chemin. Go go go !!! #consom’acteur

    Reply
  • alexiavoyagesmarseillais 4 avril 2019 at 21 h 51 min

    Tu es très honnête dans ton article, c’est chouette merci ! Personnellement acheter d’occasion ne me dérange pas, sans doute parce que j’ai réussi à trouver les boutiques de seconde main qui me conviennent chez moi. Mon objectif n°1 quand je souhaite acheter quelque chose maintenant, c’est de l’acheter d’occasion, aujourd’hui c’est un réflexe. Je me suis désabonnée de comptes qui me poussaient trop à la consommation également.
    Comme marques françaises/européennes chouettes je peux te conseiller Les petites jupes de Prune, Minuit sur Terre et je te conseille vivement le blog bloomers.eco qui est une pépite pour connaître les marques françaises éthiques.

    Reply
    • Thecocooningfactory 5 avril 2019 at 19 h 02 min

      Merci beaucoup pour tous ces conseils ! 🙂 Je vais aller voir ça de ce pas. Et il faut vraiment que j’aille faire un tour dans les friperie de Montpellier.

      Reply

Laisser un commentaire